Partie 2 : Publiez votre avis de décès gratuitement

Assurance d’être bien renseigné

Cf partie 1

Éléments essentiels à savoir quand on poste un avis de décès

Au sujet des délais

Si vous avez l’intention d’utiliser l’avis de décès pour inviter des gens à un rendez-vous commémoratif ou enterrement, pensez à poser des questions sur les délais nécrologiques.

Concernant le prix

La plupart des journaux et des sites Web facturent l’annonce par la longueur du texte. Renseignez-vous sur les prix, de sorte que vous puissiez avoir une idée de combien il vous coûtera de placer votre avis nécrologique. Vous pouvez généralement payer en ligne, par téléphone, ou par chèque.

Le type d’édition

Demandez si l’avis de décès sera corrigé pour l’orthographe et la grammaire. Cela est généralement un service standard, mais juste au cas où cela ne le serait pas, vous voudrez peut-être avoir recours à une aide afin d’être sûr de ne faire aucune erreur.

Double contrôle

Demandez à voir une version révisée de l’avis de décès avant son exécution, de sorte que vous puissiez vérifier une 2ème fois les informations.

La durée

Demandez combien de temps l’avis de décès restera sur les pages du journal ou autre type de support, (ou combien de temps il restera en ligne, pour le cas d’internet). Vous préférerez peut-être payer pour cela dans des conditions de long terme et il peut arriver qu’il vous fasse une offre avantageuse et forfaitaire.

Étape 4: Les « Extras » à ajouter au sujet

Les services spéciaux

Beaucoup de journaux et de sites Web offrent des services nécrologiques améliorés moyennant un supplément, comme :

  • les photographies,
  • en ajoutant des messages personnels ou des poèmes,
  • des dessins fantaisistes,
  • livres d’or en ligne où le public peut laisser des commentaires commémoratifs.

Liens vers des sites Web nécrologiques privés.

Certains journaux unissent leurs sites nécrologiques spécialisés (entreprises séparées) moyennant encore une fois une taxe : c’est-à-dire que vous avez la possibilité d’apparaitre sur leurs différents supports. Allez découvrir ces sites avant de signer, pour vous assurer qu’ils représentent quelque chose que vous aimez et que vous voulez vraiment pour le défunt. Le journal vous donnera les liens.

Étape 5: Faire l’avis de décès un souvenir
Conservation

Certains avis de décès sont magnifiques, par la beauté d’un hommage rendu à un être cher, et beaucoup de gens aiment les conserver pour que cela puisse être partagé durant des générations. Les journaux sèches et jaunissent avec l’âge, mais avec un peu de soin, ils peuvent supporter le temps étonnamment bien. Pour aider à préserver les avis de décès des journaux, garder des coupures dans un endroit sombre et sec, comme un tiroir de classeur, une boîte en carton, ou même à l’intérieur d’un livre lourd. Placez-les dans un dossier de plastique ou un sac qui se zippe de très bonne qualité. Comme les coupures vieillissent, les manipuler avec soin.

La disponibilité future. Les avis nécrologiques en ligne peuvent durer « éternellement »

Demandez aux journaux et sites web comment ils archivent leurs nécrologies et combien de temps ils seront disponibles pour vous et le public. Pour jouer la sécurité, imprimer ou télécharger des copies en ligne dans votre propre fichier d’ordinateur de sorte que vous puissiez les partager avec les autres chaque fois que vous le souhaitez. La conservation sera évidemment indemne.

[important]Les avis de décès et les assurances obsèques [/important]

Il est possible, par le biais d’une assurance ou convention obsèques, de prendre une option afin que les avis nécrologiques soient directement compris dans votre forfait. C’est-à-dire que vous définissez au préalable avec votre conseiller funéraire dans quel journal ou site internet vous souhaitez apparaitre au moment de votre mort. Ainsi vous êtes sûr, de votre vivant que vous apparaitrez dans les médias que vous désirez. Vous pouvez bien sûr à l’inverse, stipuler ne vouloir apparaitre nulle part si cela est votre souhait.