«

Oct 02

L’assurance-vie fini par s’ouvrir au capital-investissement !

Clientèle haut de gamme

pixabay

Si l’esprit de la loi est de réorienter une partie de l’épargne des Français vers les entreprises (80 % des 4 700 milliards d’euros des ménages sont investis dans des placements sécurisés de type livrets réglementés, fonds en euros de l’assurance-vie cf. article sur orspere.fr…), les deux produits ouverts à la commercialisation ne s’adressent toutefois qu’à une clientèle haut de gamme, avec un ticket d’entrée très élevé.

« On est sur des contrats de 1 million d’euros avec 100 000 euros par investissement », annonce Olivier Mariée. Du côté de CNP Assurances, l’encours minimal sur l’assurance-vie est de 250 000 euros et un maximum de 10 % peut être investi sur cette nouvelle classe d’actifs.

Concrètement, l’épargnant n’investira pas directement dans des entreprises européennes, mais dans un fonds, géré par Nextstage pour Axa et par ­Ardian pour CNP Assurances, qui pilotera même un fonds de fonds. Avec ­l’application de cette mesure de la loi Macron, il sera possible, lors d’un rachat ou d’une succession, de récupérer l’investissement en numéraire ou en titres.

Mais attention, c’est la compagnie ­financière qui le décide. Axa procédera ainsi à la distribution des titres du fonds, charge au particulier de se rapprocher de la société de gestion pour en ­obtenir le remboursement. Celui-ci risque de ne pas être immédiat car le fonds de gestion doit détenir des liquidités suffisantes pour racheter les parts.

CNP Assurances privilégie le remboursement en numéraire.

« CNP Assurances rachètera les parts du fonds commun de placement à risque sur ses fonds propres. Nous honorerons le rachat sans aucune pénalité, que le support soit liquide ou non », tient à préciser Laurent Jumelle.

Un gage de sécurité pour le client qui a toutefois une limite, puisque l’enveloppe de rachat est fixée à 50 millions d’euros pour les trois prochaines années.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser les balises HTML suivantes : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>