«

»

Nov 26

Directeur de crématorium

Un métier alliant compétence, savoir-faire et qualité humaine

Le métier de directeur de crématoriums est fascinant, mais tout le monde ne peut pas l’exercer. Cette profession demande de nombreuses compétences, de la persévérance et des qualités humaines. Compte tenu des formations et connaissances indispensables pour exercer ce travail, le savoir-faire et la polyvalence sont de mise.

directeur de crématorium

Les rôles d’un directeur de crématorium

Comme tout directeur d’entreprise, le directeur de crématorium se retrouve à la tête de la société. Il assure le bon fonctionnement administratif de l’entreprise de pompes funèbres. Pour cela, il organise et supervise les activités du crématorium, notamment lors des cérémonies.

Il s’occupe de la gestion administrative, technique et logistique du lieu. Il détermine les stratégies de marketing pour se faire connaître auprès du public. Il est aussi responsable des ressources humaines. Dans cette fonction, il pilote, coordonne et contrôle le personnel. C’est lui qui procède aux recrutements. Il s’occupe des relations avec l’administration et les prestataires.

Parfois, il joue également le rôle d’accueil et de conseil aux familles. Il se charge également du bon fonctionnement financier de l’établissement. Une bonne connaissance en comptabilité d’entreprise est alors exigée.

Les compétences requises pour être directeur de crématorium

Un directeur de crématorium doit avoir suivi une formation adaptée à cette fonction (formation théorique et formation pratique concernant le métier et le déroulement des funéraires). Le décret n°2012-608 du 30 avril 2012 relatif aux diplômes dans le secteur funéraire du Code Général des Collectivités Territoriales exige un diplôme de conseiller funéraire.

Une excellente connaissance des règles juridiques relatives aux opérations funéraires est également requise. Il en est de même pour les règles d’hygiène, les rites et pratiques funéraires. Une bonne maîtrise des règles de gestion administrative et budgétaire est également requise. Il est donc préférable qu’il ait quelques expériences en management. Une expérience d’accueil public en matière de funéraires est aussi sollicitée.

De l’empathie, du courage et de la disponibilité

Un directeur de crématoriums doit avoir un grand sens des relations, que ce soit vis-à-vis des prestataires ou des responsables de l’administration territoriale.

Par ailleurs, il doit éprouver de l’empathie à l’égard de la famille du défunt. Il doit trouver les idées, les mots et les comportements idéaux pour les consoler et leur donner satisfaction sur tous les services proposés. Il doit également faire preuve de courage pour affronter toutes les circonstances.

Enfin, une forte disponibilité et un bon sens de l’organisation sont importants pour faire face aux imprévus.

Liens Utiles : http://www.crematoriums.fr/index.php

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>