Comment se déroulent les cérémonies funéraires ?

Les diverses cérémonies funéraires

La cérémonie d’adieu à un défunt est indispensable, qu’elle soit religieuse ou civile. Que vous soyez athée, religieux, croyant, pratiquant ou non pratiquant, il existe différents types de cérémonie en fonction de vos convictions. Il est recommandé de rencontrer les religieux pour un culte et se donner le temps de bien préparer ce moment.

En savoir plus sur les cérémonies et  le deuil et les obsèques ici.

obseques-enterrement-incineration-ceremonie

Néanmoins, qu’elle soit civile ou religieuse, la cérémonie fait toujours honneur à la personne décédée et prépare les vivants à se séparer définitivement de l’être cher.

La cérémonie laïque ou civile

Les Français ont de plus en plus recours aux cérémonies laïques ou civiles, réponse moderne à un besoin fondamental de ritualisation devant un tel évènement. La création de salles spécifiques au sein des maisons funéraires a considérablement favorisé leur développement. Pour ce faire, il convient de préparer cette commémoration avec votre conseiller mortuaire.

Ce dernier pourra vous aider à la construire, à en choisir le contenu et la forme. Le maître de cérémonie accueille les familles et conduit le déroulement de l’hommage. La cérémonie peut être intégralement personnalisée et peut se dérouler de la manière suivante : un temps de silence, l’évocation du défunt par la famille et les amis, la diffusion de photos ou de musique, la lecture de textes que choisit la famille, suivi par un geste d’adieu symbolique proposé par l’officier de cérémonie, avant de se terminer par un au revoir.

La cérémonie religieuse

Jadis, les rites et cérémonies funéraires civiles dans les villages n’étaient pas exigés, mais un protocole a été établi. Dans 80 % de décès en France, la famille organise une cérémonie religieuse, mais pas toujours par conviction, juste parce que tout le monde le fait. Chaque religion a ses rites et la France en tant qu’État laïc, permet d’organiser les funérailles en fonction de la conviction de chaque personne.

Généralement, un représentant de l’organisme funéraire ou un proche du défunt, est désigné pour lire les textes, poèmes ou discours. La musique préférée du disparu, un film qui relate sa vie et des photos de lui, peuvent aussi être diffusés au cours de cette célébration.

Souvent, la famille met un livre d’or à la disposition de l’assistance pour recueillir les témoignages des différentes personnes présentes. Toutes ces manifestations constituent des moments forts qui permettent de réunir une dernière fois toute la famille et les connaissances autour de la dépouille, afin de pouvoir mieux faire son deuil par la suite.