«

»

Déc 01

Comment devenir un maître de cérémonie funéraire ?

Lors des funérailles, le maître de la cérémonie garantit le succès et le bon déroulement de la cérémonie des obsèques. Il ne s’agit pas d’un métier facile. Cette profession demande un diplôme, de la compétence et surtout beaucoup d’audace. Ci-après les informations pour devenir un maître de cérémonie funéraire.

maitre de cérémonie obsèques

Les différentes fonctions d’un maître de cérémonie funéraire

Pour exercer la fonction de maître de cérémonie funéraire, il faut d’abord connaître en quoi consiste vraiment ce métier. De cette manière, les enjeux de ce métier peuvent être déterminés à l’avance. Le maître de cérémonie est celui qui accompagne la famille et les proches du défunt en veillant à ce que l’ambiance soit plus détendue. C’est lui qui place les participants. Il supervise la mise en bière, la fermeture du cercueil, et le transport. Il coordonne tous les intervenants jusqu’au cimetière ou au crématorium. Il anime la cérémonie et prend la parole à chaque occasion, notamment au cimetière ou au crématorium. Il peut assister les officiants religieux en cas de cérémonie religieuse. Il doit alors trouver les mots et les gestes qui assurent une belle cérémonie. Au cimetière, il assure les derniers rituels de l’enterrement et remet à la famille les cartes de condoléances et les documents officiels.

Répondre aux exigences du métier

Un profil est requis pour pouvoir répondre aux exigences du métier. Un maître de cérémonie doit avoir une bonne mémoire et n’a pas peur de prendre la parole en public. Il doit être également une personne disposant de bonnes capacités organisationnelles. Un sens de responsabilité et d’excellentes qualités relationnelles sont exigés, de même qu’une loyauté et un bon équilibre psychologique. Et comme le maître de cérémonie a tendance à se déplacer, il doit être très disponible. Un tel professionnel doit aussi porter une tenue vestimentaire formelle.

Les formations adaptées au métier de maître de cérémonie

Pour pouvoir assumer cette fonction, il faut disposer d’un diplôme de maître de cérémonie. Réussir à l’examen après une formation théorique de 70 heures et des stages pratiques de 70 heures est alors indispensable. Lors de ces formations, on apprend la législation et la règlementation funéraire, la psychologie du deuil, la conception de discours et l’animation de cérémonie, ainsi que de nombreux autres modules. D’autres connaissances particulières sont aussi recommandées. Il en est ainsi de la maîtrise des techniques d’expression en public tout comme celles des techniques de gestion et de résolution des conflits.

(2 commentaires)

  1. Abélia

    Merci de cet article intéressant sur comment devenir un maitre de cérémonies funèbres. Je ne savais pas qu’il y avait tant des exigences de ce métier. C’est certain que ce n’est pas de tout évident d’accompagner la famille et les proches du défunt. Mon cousin veut devenir un maitre de cérémonies alors je vais lui dire tout ce qui est requis pour pouvoir répondre aux exigences du métier.

  2. Piard

    Merci pour cet excellent article!

    J’aimeriais devenir un excellent maitre de cérémonie! Prière de me donner des orientations relatives?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>